[book review] Creuse la mort de Paul Clément

D’où viennent ces trous qui apparaissent dans votre jardin, subitement dans la nuit? Attention où vous mettez les pieds, vous pourriez ne jamais en sortir…

FB_IMG_1566422444424

Genre : horreur, suspense

Année de publication originale : 2016

De quoi ça parle :

« Que feriez-vous si chaque nuit une fosse était creusée dans votre jardin ?
Vous la rebouchez ; une nouvelle vous y attend le lendemain. Vous interrogez les autorités ; nul ne vous répond.
C’est la situation à laquelle Frédéric, un banquier de province, est confronté lorsqu’il découvre un beau matin une mystérieuse fosse en plein milieu de sa pelouse. Décidé à en découvrir l’origine, il est loin de se douter de l’ampleur que les événements vont bientôt prendre. Et s’il creusait sa propre tombe ? Celles de sa famille et de ses proches ?»

 

Ce que j’en ai pensé :

IMG_20190826_120333_351

J’ai déjà eu l’occasion de dire tout le bien que je pensais de la plume de l’auteur, qui avait eu l’honneur (modeste, évidemment), d’inaugurer mon blog avec son premier roman les Décharnés (lire la chronique ici).

Il confirme ici son essai, en mêlant fantastique, horreur et paranoïa.

Dès les premières pages, le ton est donné : des mystérieux trous apparaissent dans le jardin de Frédéric, qui rappellent ceux qu’on creuse dans les situations les plus funestes. Peu importe le nombre de fois qu’il les rebouche, il reviennent, implacablement. Et plus ils reviennent le tourmenter, plus sa santé mentale s’étiole. Du coup, le doute s’installe chez le lecteur : Frédéric est-il fou, ou bien est-ce l’œuvre d’entités surnaturelles, et forcément mal intentionnées, qui tourmentent leurs proies? Évidemment l’auteur nous laisse dans le doute très longtemps. Il nous ballade entre des événements qui paraissent objectivement inquiétants (disparitions, fosses dans les jardins) et l’inquiétude des proches qui parait tout aussi objective et légitime. Du coup que faire à part tourner les pages les unes après les autres?

Si le sujet est relativement classique, il faut reconnaître que le style de l’auteur est efficace. Amateur de zombies et autres créatures horribles, il sait distiller l’angoisse et les passages horribles sont plus que convaincants.

Je vous recommande évidemment de vous jeter sur ce livre, il fait partie des auteurs indés qui m’ont fait regretter nombre d’a priori négatifs.

 

Si le thème vous a plu :

Livre(s) :

Simetierre de Stephen King : paranoïa et choix difficiles, l’influence de ce chef d’œuvre du maître de l’horreur est incontestable.

Film(s) :

Get out de Jordan Peele : au début ça va à peu près. Et ensuite tout bascule dans l’horreur.

 

Laissez vous tenter :

Je vous conseille évidemment de vous rendre sur le site de l’auteur en priorité. Vous le paierez exactement le même prix d’un certain géant de la vente en ligne, tout en soutenant la création (et en plus vous aurez la dédicace et un marque-page). Sur ma photo je précise que c’est une édition limitée déjà épuisée (financement Ulule). Vous aurez celle de la photo en une.

https://www.paul-clement.com/boutique/

Pour les inconditionnels de la liseuse, c’est ci-dessous. Si vous avez une Kobo, contactez l’auteur, il est adorable et vous trouvera une solution.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s